Bio & Contact
    Historien de formation, Philippe Guionie revendique une photographie documentaire autour des thèmes de la disparition, de la mémoire et des constructions identitaires. Son mode principal de figuration est le portrait. Son postulat photographique : poser des visages sur des mémoires humaines qui n'en ont pas. Photographe engagé, Philippe Guionie écrit en photographie une histoire humaine et l’inscrit dans le temps, celui de la mémoire partagée et celui du temps présent. Auteur de plusieurs ouvrages - "Anciens combattants africains", "Un petit coin de paradis" (Les Imaginayres/Diaphane, 2006), "Africa-America" (Diaphane, 2012) - ses sujets personnels sont présentés dans des galeries et festivals, en France et à l’étranger (Nuit de l'année aux Rencontres d'Arles, festival Images singulières à Sète, galerie du Château d'Eau à Toulouse, galerie Polka à Paris, Tbilisi Photo festival en Géorgie, instituts culturels français en Afrique et en Amérique du Sud,…). Lauréat de plusieurs prix photographiques dont le Prix Roger Pic 2008 pour la série “le tirailleur et les trois fleuves”, il est chargé des cours de sémiologie de l’image à l’école de formation de la photographie et du multimédia (ETPA) à Toulouse. Il encadre de nombreux workshops en France (Rencontres d'Arles) et à l'étranger. Membre de l’agence Myop depuis 2009, Philippe Guionie est représenté par la galerie Polka à Paris.
tél : +33 (0)1 42 33 82 35