Bio & Contact

Major au concours de l'Ecole Nationale Louis Lumière, Lionel Charrier fait ses premiers reportages sur l'après guerre en Bosnie, avec des portraits de jeunes sarajeviens cinq ans après la guerre, dans le cadre de la partie pratique de son mémoire d'étude sur « les agences face aux conflits armés de 1990 à 2000 ». Il devient alors iconographe pour l'agence Magnum avant de se lancer comme photographe indépendant. Travaille pour la presse européenne comme El Pais, NZZ (Neue Zürcher Zeitung), L'Hebdo de Lausanne ou De Standaart Magazine et pour la presse française Le Monde, L'Express, La Vie, Elle et surtout Libération, dont il est un collaborateur régulier depuis 2001. Exposé en Arles (2000 et 2007), au Mémorial de Caen (2004), projeté en Arles lors de la nuit d'été (2005, 2007, 2008), publié dans Aman Iman et Magazine, il mène de front son travail quotidien dans la presse française et les reportages internationaux.

 

 

 

First prize of the Ecole national Louis lumiere , Lionel Charrier made photo reports on post-war Bosnia with portraits of young inhabitants of Sarajevo. He was a picture editor of the Magnum Agency an then started working as a freelance photographer. He works for European newspapers such as  El Pais, NZZ (Neue Zürcher Zeitung), L'Hebdo de Lausanne or  De Standaart Magazine et for French newpapers such as  Le Monde, L'Express, La Vie, Elle and particularly Libération. His work was exhibited in Arles in 2000 and 2007 and Le Memorial de Caen  (2004), shown in for la nuit d'été (2005, 2007,2008), published in Aman Iman and Magazine. He successfully handles his daily work in the French press and his international photo coverage. 

tél : +33 (0)1 42 33 82 35