Bio & Contact

75/87    Photographe à l'agence SYGMA. Il y couvre entre autre : la révolution en Iran, la guerre civile au Salvador, le mouvement de Solidarnosc  en Pologne, l'invasion du sud Liban, l'aide  humanitaire en Ethiopie...

88/89   Rejoint l'agence  Gamma.

1989 Co-fonde l'agence Odyssey images  et s'oriente alors vers le magazine.

2008. Rejoint l'agence MYOP 

Collabore avec la la presse française et étrangère : Géo, Libération, Marie-Claire, Le Figaro-magazine, l’Express, US News, National Geographic France. 

Prix    

1986 Prix Paris-Match du photojournalisme  pour "L'Ethiopie sous la pluie". Paris, France.World press, catégorie nature : premier prix avec "l'Ethiopie sous la pluie".

1997 Lauréat de la fondation W.Eugene Smith pour le travail sur les minorités dans l'ex-monde  communiste, Vents d’Est.. New York, USA.

2004     Lauréat de l'un des prix de la fondation 3 P à Paris pour le projet  « le pays de la terre qui brûle », ou la complexité  du conflit israélo-palestinien 

Édition 

1981 "Lech Walesa,L'espoir", photos  Sygma, Editions du Guépard,  France, (collectif).1982 1983     "El Salvador", work of thirty photographers, Writers and readers, New York, (collectif).1984     "War torn", Pantheon Books, New York, (collectif).1986     "A day in a life of America", Collins, USA, (collectif).

2000 "Vents d'Est", les minorités dans l'ex-monde communiste. Editions  Marval, Paris, France

2008 "Ingrid Betancourt,derniers jours d'une femme en liberté", éditions Hugo & cie, Paris, France   

Films TV sur son travail

1999    - "Vents d'Est", production  Coup d'oeil, émission Métropolis diffusé sur ARTE. 

-"La confession publique" à Gdansk dans les 100 photos du siècle", Capa Télévision, diffusé sur ARTE.  

 

Travail en cours 

"Mémoire perdue, histoire retrouvée"regoupe en quatre parties un travail sur la mémoire et l'identité.                 

1- Vents d’Est, les minorités dans l’ex-monde communiste.

« Le 24 septembre 1997, place de l’indépendance, en plein cœur de Kiev, capitale de l’Ukraine, je photographiai un homme qui vendait Mein Kampf, parmi d’autres livres nationalistes et fascistes.

Quatre jours plus tard, dans la même ville, on commémorait le massacre de Babi Yar, un quartier de Kiev, où 33 000 personnes furent assassinées par les nazis, les 29 et 30 septembre 1941.

Mes grands parents et leur plus jeune fille âgée de onze ans furent arrêtés à Clermont-Ferrand le 18 novembre 1943. Ils étaient partis pour le voyage au bout de la nuit. Les 33 000 personnes massacrées à Babi Yar et mes grands parents avaient en commun d’être juifs. C’était suffisant aux yeux des nazis et des collaborateurs français pour les envoyer à une mort terrible. Ils faisaient tous partie de ce qui était à l’époque la plus grande minorité d’Europe. »

2- Un album de famille.

« C’est une histoire banale, une histoire de trois personnes, depuis ma naissance jusqu’à la mort de mon père, le 22 mai 2003.

C’est l’histoire d’un album de famille commencé par mes parents avec mon arrivée dans ce monde. Seulement l’album a été tenu pendant deux années. Puis il a été suivi d’un silence qui a duré très longtemps. 

Il n’y a plus eu de photos jusqu’à ce que l’on m’offre mon premier appareil ». 

 

3- Le silence de ma mère.

« Ma mère est dans une maison de retraite depuis la mort de mon père. Avant, je courrais le monde et,même si à chaque retour de voyage je voyais mes parents, je ne pensais pas à leur demander des choses essentielles sur eux. Dans ma jeunesse, elle me parlait en pleurant de ses parents et de sa petite sœur qui avaient été déportés. Elle parlait aussi de la guerre, de sa guerre pendant laquelle, avec mon père ils avaient dû se cacher dans des petits villages en Auvergne. Aujourd’hui, je pense que j’aimerais l’entendre parler. Mais je ne peux plus rien lui demander. Alors à chaque fois que je lui rends visite, je fais une photo. Parfois c’est facile, d’autres fois c’est difficile. C’est ma manière de communiquer avec elle, de lui dire que je suis un peu là, toujours photographe. Elle était fière de mon travail et de mes voyages. Mais aujourd’hui elle est dans un monde de silence. Alors c’est moi qui lui parle ».

Ma mère a quitté ce monde le 7 janvier 2008. 

 

4- Le pays de la terre qui brûle.

« Lundi 19 avril 2004.

À 10.00 heures précises, les sirènes sonnent dans tout Israël pour célébrer le jour du souvenir des martyrs  et des héros de l’holocauste. Tout s’arrête pendant 2 minutes. Autos, bus, piétons se figent à l’endroit où ils se trouvent. C’est très impressionnant. Je suis un petit-fils de martyrs de l’holocauste et je pense que c’est aujourd’hui ce qui dicte une grande partie de mon travail. 

C’est une quête sur mon identité, sur mes racines avec beaucoup de questions. Les israéliens sont ils encore juifs avant d’être israéliens, et les juifs de la diaspora sont ils plus israéliens que juifs ? Comment peut-on admettre que des colons fassent la loi dans les territoires occupés ? Comment peut on admettre que le Hamas,aujourd’hui au pouvoir en Palestine refuse de reconnaître Israël ? »

 

 

 

Photographer at Sygma agengy until 1988.Co-founder of odyssey agency From 1993 on free-lance Collaboration with geo magazine, Marie-Claire, L'Express, National Geographique France ( edition). Join MYOP agency in 2008. Winner of the Eugene Smith grant in 1997 with the project"Eastern Winds", the fate of the minorities in the former communist world.  Paris Match photojournalist prizewinner in 1986. world press nature category 1st prize in 1986. 3P grant in 2004 for a project on the israelo-palestinian conflict

books

 

1981    "Lech Walesa,L'espoir", photos  Sygma, Editions du Guépard,  France, (collectif).

1982-1983     "El Salvador", work of thirty photographers, Writers and readers, New York, (collectif).

1984     "War torn", Pantheon Books, New York, (collectif).

1986     "A day in a life of America", Collins, USA, (collectif)."Vents d'Est", Editions  Marval, Paris, France, septembre 

2003      Book on Brittany published by National geographic France

2008     book on Ingrid Betancourt  the franco colombian hostage in Colombia  Films TV on Alain Keler

1999    - "Vents d'Est", production  Coup d'oeil, émission Métropolis diffusé sur ARTE.- "La confession publique à Gdansk dans les 100 photos du siècle", Capa Télévision, diffusé sur ARTE.  

tél : +33 (0)1 42 33 82 35